Expertises

Coordination de projet

Facilitation de
l'intelligence collective

Accompagnement stratégique des associations

Étroitement liées les unes aux autres, ces 3 expertises sont au service des collectifs.

Coordination de projet

La conduite de projets stratégiques et opérationnels sur les territoires demande une polyvalence de compétences que j’ai développées tout au long de mon parcours. 

  • Identifier des potentialités de développement, 
  • Mener une étude préalable de faisabilité, 
  • Co-construire une stratégie d’intervention avec des partenaires publics-privés, 
  • Définir des plans d’actions et coordonner leur déploiement,
  • Assurer la gestion budgétaire, 
  • Et enfin, « last but not least !« , anticiper et mener l’évaluation des projets .

L’approche systémique est particulièrement intéressante pour aborder la complexité des enjeux, des objectifs, la pluralité des acteurs et des parties prenantes, les différents modes opératoires et décisionnels. Je prête une attention très particulière aussi à la cohérence d’un projet par rapport au positionnement stratégique d’une organisation. Le recours à la facilitation de l’intelligence collective est pour moi indissociable de la coordination de projet.

Au-delà des compétences, la coordination de projet demande des qualités de posture multiples :

écoute, dynamisme, empathie, rigueur, responsabilité, solidarité et aussi… de l’humour !

Facilitation de l’intelligence collective*

Mon intention première est de diffuser une approche et des outils pour favoriser l’écoute, la confiance, la responsabilité et la coopération au sein des organisations. Grâce à des pratiques collaboratives, l’intelligence collective permet d’avancer ensemble sur les enjeux et les objectifs complexes portés par un collectif. Elle incite notamment, avec par exemple des séances d’idéation ou de décision par consentement, les organisations à aller vers plus de cohérence, d’adhésion et de coopération.  `

Elle peut être ainsi au service d’une meilleure collaboration entre une équipe salariée et des administrateurs et améliore la qualité des échanges, rend les réunions plus productives, donne la parole à chacun dans un climat de confiance et rend possible une meilleure approbation par tous des décisions et plan d’action définis ensemble. Et si on y ajoute un peu d’audace et de fraicheur, on arrive à des résultats surprenants !

L’intelligence collective est possible aussi à distance
Si la facilitation de l’intelligence collective est initialement conçue pour des collectifs en présentiel, elle est aussi au service de l’organisation de séances de travail en visio visant à assurer une bonne qualité de participation et d’écoute, l’inclusion de chaque collaborateur et la conduite opérationnelle des projets. En cette année 2020 si particulière où les équipes ont été contraintes de travailler à distance, j’ai pu construire, expérimenter et capitaliser avec d’autres facilitateurs certifiés des outils techniques qui permettent un bon déploiement des processus d’intelligence collective suscitant ainsi la cohésion d’équipe, la participation équilibrée de chacun et le mouvement entre petits groupes de travail et grand groupe en vue de co-construire et de collaborer efficacement.

*Certification « Facilitatrice de l’Intelligence Collective » délivrée par l’organisme Didascalis à Grenoble en 2020.

Développer la coopération dans une équipe et avoir recours à des pratiques collaboratives pour résoudre des problématiques complexes stimule la créativité, la motivation des individus et la performance collective.

Accompagnement stratégique des associations

En contribuant aux évolutions sociétales et écologiques aujourd’hui nécessaires, les associations, et plus largement l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) a des choses passionnantes à dire et à proposer.  Une association peut ainsi être amenée fréquemment à s’interroger sur les questions suivantes :

  • Comment mieux vendre ses produits et ses services au vue de différencier ses ressources ?


  • Quelles actions mettre en place pour obtenir des financements ?


  • De quelle façon sensibiliser davantage son public ?


  • Comment mieux mobiliser ses bénévoles ?

Je vous propose de vous accompagner à partir de 3 approches.

# 1 - Revisitez votre projet associatif

La fragilité du secteur associatif contraint parfois les structures à développer leur activité au gré des opportunités et des contraintes financières. Et il n’est pas impossible au fil du temps qu’elles s’éloignent de leur projet associatif.  

Je peux vous conduire ainsi à redéfinir la stratégie de votre association en reprécisant votre raison d’être, les enjeux et les objectifs que vous portez et les moyens que vous pouvez mettre en oeuvre pour les atteindre.
 L’objectif est de vérifier ensemble la cohérence du projet en fonction des réalités de développement de l’activité de l’association, des financements, du modèle économique et des valeurs qui animent votre collectif. 

 Les outils de l’intelligence collective sont particulièrement utiles dans cette approche globale et stratégique.

#2 - Définissez votre stratégie marketing

Bien longtemps réservé aux entreprises, le marketing est pourtant un allié intéressant pour une association. Dans un environnement de plus en plus concurrentiel et face à une raréfaction des financements publics, il est intéressant d’intégrer une démarche marketing au sein de sa structure en s’appuyant sur son projet associatif : réaffirmation de son projet, étude des publics, actions à mettre en oeuvre pour les influencer. 

Pour permettre une compréhension globale de la démarche et de son utilité, je vous propose de vous acculturer au marketing associatif et à ses composantes  puis de vérifier ensemble la pertinence de votre positionnement en fonction de votre cible et de ses attentes, la structuration de vos tarifs et vos modes de distribution et de promotion en veillant tout au long de cette démarche au respect de vos valeurs.

#3 - Construisez votre plan de communication

Faire part de ses projets, des valeurs qui vous animent, sensibiliser un public, convaincre des collectivités et des financeurs, valoriser son offre de service, mobiliser des partenaires ou des bénévoles, les raisons de communiquer de votre association sont multiples. 
 Et avec parfois peu de moyens et de temps à y consacrer, les associations doivent être pragmatiques et cibler avec pertinence les actions de communication à mettre en oeuvre. 

En s’appuyant sur la stratégie de votre association, je vous propose au regard de votre positionnement de définir une stratégie de communication efficace et réaliste en fonction de vos ressources disponibles (budgets, temps et compétences internes). Cette stratégie se décline suivant les objectifs visés, les actions de communication associés, le plan d’action et le budget. L’objectif est de construire avec vous une feuille de route qui vous guide dans les différentes étapes de votre communication en intégrant aussi les éléments de langages et le contenu pour rendre votre communication dynamique.

Faire un pas de côté, prendre du recul et interroger le sens de son activité dans le respect des valeurs

qui vous guident collectivement permet d’aller vers davantage de stabilité et de durabilité.

Retour en haut